Peut on devenir costumier après un CAP couture ?

Publié le : 23 mai 20224 mins de lecture

Les costumes sont cruciaux dans un théâtre ou une salle de cinéma. Elles permettent aux personnages de s’ancrer dans son époque, qu’elle soit ancienne ou contemporaine. Les costumiers sont présents à chaque étape de la création des costumes de scène, de l’esquisse à la touche finale.

Le rôle d’un costumier

Il est également connu comme créateur de costumes et accomplit de nombreuses tâches au quotidien. Sa tâche principale est de confectionner des costumes pour le théâtre, le cinéma ou la télévision. Qu’il s’agisse de vêtements d’époque ou contemporains, il doit faire des recherches pour que ses créations répondent aux attentes du réalisateur.

Il soumet une première ébauche, puis après validation, détermine la coupe, mesure le moulage et sélectionne le tissu pour créer la pièce originale. Selon le budget qui lui est alloué, il peut prendre en charge la fabrication complète du vêtement ou engager des professionnels dans le domaine.

Devenir costumier : qualités requises

Un costumier est un artisan, un styliste du spectacle. Il est habile de ses mains et a un certain sens de l’esthétique. Il aime confectionner et coudre des vêtements. Il doit être créatif, mais il doit aussi savoir respecter le réalisateur ou les attentes du réalisateur.

C’est pourquoi l’une de ses principales qualités est de savoir s’ajuster à toutes les situations. Le costumier peut être aussi amené à travailler sous pression durant son travail, il doit donc savoir gérer son stress et rester disponible. C’est aussi un travail minutieux et patient. L’accent est mis sur le sens des relations et l’esprit d’équipe.

Être costumier nécessite évidemment de connaître les matières à partir desquelles les vêtements sont fabriqués, ainsi que de maîtriser les techniques de modélisme et de stylisme. Vous devez avoir des compétences en dessin pour exprimer vos idées sur papier. Un intérêt pour les tendances de la mode et les dernières nouveautés est un plus.

En matière de logistique, vous devez savoir superviser l’expédition de vêtements et d’accessoires. Le costumier doit également s’assurer qu’il respecte le budget qui lui est octroyé pour la confection des vêtements. Un bon sens de l’organisation lui est indispensable pour comprendre comment gérer les priorités et les échéanciers.

Les études à faire pour devenir costumier

La carrière de costumier requiert de grandes connaissances en design, en couture et de mode. Pour pouvoir pratiquer cette majeure, il est recommandé d’avoir au moins un diplôme de niveau bac+2. Si vous êtes convaincu que vous êtes jeune, vous pouvez étudier dans l’industrie de la mode dès l’obtention de votre diplôme.

En particulier, le CAP Métiers de la mode vêtement flou s’effectue en 2 ans, et le Bac professionnel Métiers de la mode habillement s’effectue en 3 ans. Ces formations offrent plusieurs opportunités dans l’industrie de la couture, du prêt-à-porter à la haute couture.

Après avoir obtenu votre diplôme universitaire, vous pouvez également préparer un baccalauréat STD2A (Sciences et technologies en design et arts appliqués). Une formation costumier est également disponible pour les titulaires d’un baccalauréat général. Pour mieux intégrer ces cursus, il peut être judicieux de compléter un MANAA (Mise à Niveau des Arts Appliqués).

Plan du site